Le Projet de Territoire

 

Genèse


  • Ce projet est né d'une envie partagée d'offrir un accès à la culture à tous, de sensibiliser, de provoquer des rencontres entre des artistes et différents publics. En effet, sur les territoires du Sud Artois et d'Artois Com, habitués du festival Les Inouïes, sont venues à nous des questions sur l'accompagnement du public, l'éducation artistique, la transmission, au-delà de ce que peut déjà proposer le festival, projet hors temps scolaire.
  • Dans le même temps, Fabrice Bihan, quittant le Quatuor Debussy, se consacre actuellement à d'élaboration d'un ensemble musical fonctionnant différemment, sous forme de résidences, propice à ces problématiques, nommé La Filature.
  • Ainsi se dégage cette saison une première année de résidence à Gosnay grâce à Artois-Com avec différents temps forts, différents projets et temps de rencontres.
  • La Communauté de communes du Sud-Artois, après l'expérience fructueuse du spectacle Box-Box précédé de nombreuses rencontres scolaires sur le territoire proposé par le  festival Les Inouïes grâce aux Chemins de traverse du Conseil Général, se pose alors la question du prolongement de cette médiation. Plus loin, de nouveaux territoires manifestent alors l'envie de partager cette aventure: la CASO à Saint-Omer, Les Vertes Collines du Saint-Polois.
Forts de cette mutualisation, nait alors particulièrement  le projet ambitieux d'une création d'un opéra pour enfants.

La Filature


Qu'est-ce que La Filature?
La Filature est une Compagnie musicale. C'est une démarche inédite, prometteuse de richesses décuplées, tant pour les interprètes que le public. Les musiciens choisis sont des artistes de grande renommée dont la carrière est prestigieuse. Ils décident de se poser régulièrement autour de ce projet mené par Fabrice Bihan afin de prendre le temps rare d'approfondir, de créer, de transmettre.
 Deux axes principaux se dessinent.
     Il s'agit d'une part de temps précieux de recherche à propos de différentes œuvres, esthétiques, démarches de compositeurs du 18eme siècle à nos jours afin d'en restituer l'essence, sous forme de concerts et d'enregistrements témoins.      Le deuxième axe concerne le public, c'est la question de la transmission. Les restitutions publiques sont variées, agrémentées de lectures, précédées d’une préparation publique, ou encore accueillent un comédien, un compositeur actuel, un dramaturge, un créateur lumière....Côtoyant l'ingénieur du son et l'intimité de ces temps d'enregistrement, le public est même invité à participer aux enregistrements témoins, avant de les retrouver gravés en disque. La transmission c'est aussi et avant tout la sensibilisation auprès du jeune public. Ces résidences permettent de vrais temps privilégiés de partages et de rencontres.      La Filature ce sont donc des paris: celui d'aller au cœur de certains langages, celui d'en faire profiter pleinement le public, celui d'inventer les formes scéniques  adéquates, celui de la partager avec le plus grand nombre.

 Description du projet


  • Les territoires volontaires
Artois Comm le Sud-Artois la CASO Les Vertes Collines du Saint-Polois
  • les structures sollicitées
Écoles primaires Collèges Associations ou centres sociaux diverses . Les partenaires financiers  la DRAC Nord Pas de Calais Le département du Pas de Calais le 4 collectivités territoriales : Artois Com, Sud-Artois, CASO, et Les Vertes Collines du Saint-Polois
  • le parcours général
Ce projet s'organise sur l'année scolaire 2015-2016.
  •  L'aboutissement est la participation du plus grand nombre au diptyque proposé par la Filature: création d'un oratorio de poche "Lili" et création d'un opéra pour enfants.
  • Le but n'est pas que cette restitution. Il s'agit de découvrir et de partager les différentes étapes d'une création. Cet aboutissement est un prétexte à créer des rencontres régulières, tisser des liens, susciter du plaisir.
  • C'est aussi en faisant que l'on prend plaisir, ainsi est venue l'idée de l'opéra avec les écoles primaires.

Création d'un opéra pour enfants


Équipe artistique

Laura Tirandaz, dramaturge (écriture du livret) Nicolas Worms, compositeur (écriture de l'opéra) Sylvain Stawski, comédien et metteur en scène, en charge de la scénographie Fabrice Bihan, violoncelle, en charge du travail musical en lien avec les intervenants Philippe Bourlois, accordéon 1 ou 2 intervenants musique en milieu scolaire en charge du travail hebdomadaire respectivement dans chacun des territoires, choisis par la Communauté.
Opéra, 
  • Un Opéra composé de chansons pour enfants et d’un texte pour récitant, accompagnés de deux musiciens au plateau sur des musiques composées par Nicolas Worms.
  • Nous aborderons par le texte, les chansons et la musique, un Univers fantastique poétique ou un Réalisme magique pourquoi pas. Le désir de créer des nouveaux mondes comme les enfants savent si bien le faire. Une histoire où les enfants apparaissent et disparaissent comme par enchantement…..

Synopsis

Dans une ville a priori semblable aux autres, la pluie tombe sans interruption pendant 6 jours et 6 nuits. Le matin du 7e jour, cela s'arrête. Après ces grandes pluies, alors qu'on croit que tout va rentrer dans l'ordre, quelques uns remarquent un détail étrange : peu à peu les miroirs de la ville se mettent à désobéir. Ils ne réfléchissent plus notre image mais d'autres visages, d'autres paysages. Les gens s'inquiètent. D'où viennent ces images ? Y a-t-il un autre peuple derrière les miroirs ?   Laura Tirandaz s’inspire pour ce livret du Livre des êtres imaginaires de Jorge Luis Borges.

Un passage de l'opéra permet de proposer aux enfants musiciens de participer avec leur instrument.

Lieux


  • L'intérêt de cette forme est qu'elle soit très malléable et légère. Ce diptyque s'adapte aux lieux.
  • Il n'y a pas de contrainte majeure ou obligatoire.
  • L'accordéon permet d'obtenir une polyphonie sans avoir recours au piano.
  • Les répétitions se font dans les écoles, si possible dans un espace vide (grande salle, préau, gymnase, réfectoire...)
  • La restitution a lieu dans un espace ouvert au public, type salle des fêtes ou évidemment théâtre ou centre culturel s'il y a.
  • La scénographie est pensée et réalisée par nos soins mais peut être l'objet d'un projet en lien avec d'autres classes ou une autre structure. (Collège, association...)
  • L'installation technique son et lumière, est prise en charge par Musique en roue libre.
  • Une tenue vestimentaire simple sera requise, de manière à ce que les enfants puissent être homogènes sans soucis, type haut blanc et bas noir.

Matériel musical et dramaturgique


  • La partition et le livret seront livrés en entier début janvier, permettant un travail hebdomadaire à partir de janvier.
  • Un CD de travail est proposé par les musiciens d'une version instrumentale sans les voix pour le travail hebdomadaire.
  • Des éléments de percussions peuvent être inventés avec l'intervenant musique pour que les enfants participent aussi scéniquement  par des bruitages ou des éléments rythmiques. Ces éléments de percussions sont fabriqués simplement à partir d'éléments courants détournés et fabriqués par la classe selon l'implication souhaitée des maîtres d'école.

public ciblé


Il s'agit avant tout de sensibiliser de nouveaux publics à la musique, loin du public déjà acquit  des conservatoires. La partition à choix multiples permet de donner cet opéra par une maîtrise de haut niveau, une classe CHAM voix mais aussi et avant tout des enfants totalement néophytes. Telle est la commande au compositeur et à la dramaturge. Concernant les âges et niveaux, le niveau idéal est autour du CE2. Un mélange de niveaux est possible. La dramaturge et le compositeur sont vigilants à ce que le propos soit accessible à tous. Nous aurons aussi plusieurs niveaux de projet possibles. Il s'agit aussi d'une partition à choix multiples pour ces raisons. L'implication théâtrale et le contenu proposés seront également fonction des élèves. Concernant le nombre d'enfants, 2 classes environ sur le travail vocal et scénique est un bon équilibre s'il s'agit d'enfants non habitués à la discipline vocale.

Calendrier proposé


Un travail hebdomadaire avec un intervenant musique en milieu scolaire est requis à partir de la rentrée de janvier.
Les temps avec l'équipe artistique:
  • une première rencontre de 1h30 en décembre pour une présentation générale et un premier contact avec l'équipe artistique
    • janvier
      • .une séance musicale de 2h avec le compositeur et le directeur artistique
      • .une séance théâtrale de 2h avec la dramaturge et le metteur en scène
      • entre le 22 et 25 février séance de 3h avec toute l'équipe scénique
      • entre le 16 mars et 1er avril idem
      • fin avril- début mai 1 séance à définir selon les besoins
      • En mai, une répétition de 3h la veille de la représentation sur le lieu de la représentation
      • Une générale en conditions le jour de la représentation
      • La représentation a lieu en dehors du temps scolaire.
      • Dates de restitutions à définir en mai 2015…

Création d’un oratorio de poche Lili 


  • un diptyque

L'idée de jumeler l'opéra et le Lili permet de voir les étapes en cours d'une création, permet aussi aux jeunes concernés par les ateliers et l'opéra d'être emmenés au spectacle, par des artistes qu'ils connaissent, qu'ils côtoient et pour un spectacle auquel ils auront été préparés. Ainsi les 2 créations ont un lien fort, à la fois concernant le sujet, l'esthétique, l'équipe artistique.
  • Le synopsis

A la veille de la Première Guerre Mondiale, Lili Boulanger est la première femme compositrice à remporter le prestigieux Prix de Rome. Quatre années plus tard, elle décède et nous laisse une œuvre musicale incroyablement riche et puissante. Le diagnostique précoce de sa terrible maladie, la tuberculose, semble avoir accru sa créativité. A toute vitesse. Destinée tragique et fatale, telle une étoile filante dans le monde de la musique du 20eme siècle Lili Boulanger se dévoile subtilement au travers de ces œuvres. Bouleversante et fragile héroïne, cueillit dans la fleur de l’âge, Lili Boulanger nous révèle par ses compositions, par les poèmes et textes choisis bien des couleurs de sa complexe personnalité, toujours avec élégance, exigence, passion et une rage de vivre jusqu’au derniers instants.

Équipe artistique


Bernard Cavanna/Compositeur et Magali Mougel/Auteur, deux créateurs au service de ce projet.
  • La musique : la mise en lumière de certaines œuvres de Lili Boulanger par le biais de la transcription et des compositions étofferont le spectacle.
  • Trois instruments : Violoncelle/Accordéon/Clarinette.
  • Le texte : la commande d’un texte de théâtre à Magali Mougel pour interroger la mystérieuse et énigmatique Lili Boulanger.
  • La création d’un Petit Carrousel où quatre artistes, trois musiciens, Louise Marcillat (clarinette), Philippe Bourlois (accordéon) et Fabrice Bihan (violoncelle), ainsi qu’un acteur/chanteur Sylvain Stawski raconteront l’histoire de cette jeune femme surdouée.
  • Musique et texte se mêlent, s’entrechoquent, s’associent pour au final ne faire qu’une seule voix : celle de Lili Boulanger.

Rencontres collèges,  publics défavorisés publics empêchés 
Plusieurs temps de rencontres sont à inventer et s'annoncent riches. Le projet est complet et permet différents échanges avec les 2 compositeurs, les 2 dramaturges, les musiciens, le comédien et metteur en scène, le créateur lumière. La question scénographique est également intéressante. Concernant l'opéra pour enfants une scénographie peut être conçue et fabriquée par des collégiens ou un atelier spécifique (MJC...) pour un projet croisé, interdisciplinaire et créatif. Ainsi sur chaque territoire le projet est différent, fonction des énergies en présence. Le sujet également est riche: cette jeune fille Lili, pionnière dans l'univers de la composition musicale alors très masculine, se battant pour vivre pendant cette Première Guerre mondiale et habitée d'une nécessité créatrice permet des rencontres fortes sur différents sujets avec les collégiens ou différents publics.