Les Bois

 Les Intervenants

 

  • Baptiste Gibier
Baptiste Gibier se forme dans la classe de David Walter et Jacques Tys au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il obtient un 1er prix mention Très Bien en 1999. Lauréat du grand prix de la fondation de France en 2001, il collabore, entre autres, avec l’ensemble CarpeDiem, devient professeur de Hautbois à l’académie Berlioz de 2001 à 2003 et parfait son expérience d’orchestre au sein de formations prestigieuses (Opéra National de Paris, Orchestre National de France, Orchestre National du Capitole de Toulouse, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre Symphonique de Shanghai, etc.). Grand chambriste, il est également membre de l’ensemble Arsnova et du quintette à vent ArteCombo, lauréat du concours international de Marseille en 2011. Il est ainsi régulièrement amené à se produire en Europe et en Asie et est fréquemment sollicité dans le cadre de masters classes. Il enseigne, depuis janvier 2012, au pôle supérieur du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille. Baptiste Gibier est Hautbois solo à l’Orchestre National de Lille depuis 2009.

  • Jean-MArc FESSARD
Jean-Marc FESSARD est Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, de l’Université de Paris VIII et lauréat du Concours d’Interprétation Jacques Lancelot, des Concours Internationaux de Paris, Illzach et Gdańsk. Il mène une carrière de concertiste international et se produit tant en musique de chambre qu’en soliste accompagné par des artistes et ensembles prestigieux (Orchestres nationaux de Poznań, Szczecin, Katowice, Bakou, Gdańsk, Orchestre de chambre de la Philharmonie Tchèque, Orchestre de chambre de Zagreb, Polish Chamber Orchestra, Orchestre de chambre de Wallonie, Quatuors Elysée, Ebène, Wieniawski...). Engagé dans la création contemporaine, créateur et dédicataire de nombreuses œuvres, membre de l’Ensemble Sillages, Jean-Marc Fessard collabore régulièrement avec la Radio et Télévision polonaise, la BBC ou Radio-France. Jean-Marc Fessard a enregistré une vingtaine de CD pour des labels comme Naxos, Dux, Universal, Signature Radio-France Triton, Leibovitz, Kalidisc, Quantum, Ameson, Clarinet Classics, qui obtiennent régulièrement les prestigieuses distinctions de la presse spécialisée. Yvonne Loriod-Messiaen a salué sa version « tout simplement admirable » du Quatuor pour la fin du Temps d’Olivier Messiaen. Il a interprété le concerto de Tansman en direct au studio 1 de la Radio Polonaise de Varsovie après avoir enregistré une intégrale de la musique avec clarinette (musique de chambre et concertos) de Tansman pour Naxos. Il vient d’enregistrer avec l’Orchestre National de la Radio Polonaise « D’un silence… », concerto pour clarinette, de Piotr Moss (CD Accord) ainsi qu’une monographie consacrée à Allain Gaussin (Ameson). Spécialiste de la clarinette basse, son CD « Dédicaces » regroupe les œuvres pour clarinette basse qui lui sont dédiées (Quantum). Depuis 2004, il enseigne au Conservatoire Royal de Bruxelles et est invité pour des master-class à Prague, St Petersbourg, Gdańsk, Poznań, Lódz, Katowice, Londres et par l’Institut Eugène Isaye. Il est membre du jury des  Concours Internationaux Brahms de Gdańsk, Alexandre Tansman de Lódz, et du Concours International de Musique de Chambre de Lódz.   Directeur de collection pour les éditions Billaudot-Paris, il est auteur de la méthode de clarinette « Ecoute, je joue ! » et de « L’évolution de la clarinette », ouvrage traitant de l’histoire de la clarinette.   www.jeanmarcfessard.com
  • Jean noel Bonmont
Après ses études au conservatoire de Tours et à l’âge de 19 ans seulement, il est reçu au poste de flûte solo à l’orchestre lyrique du Grand Théatre  ; poste qu’il occupera une quinzaine d’années. Parallèlement, il est admis au CNSM de Paris dans les classes de Michel Debost et Maurice Bourgues. Il obtiendra ses premiers prix de flûte et musique de chambre à l’unanimité . Durant cette période, son expérience le conduira régulièrement dans les plus grands orchestres parisiens sous la baguette de chefs d’orchestres aussi prestigieux que Boulez, Bychkof, Jordan, Témirkanoff . En 1991 il est admis à la Garde Républicaine au poste de piccolo solo avec lequel il découvre les tournées (Etats unis, Canada, Japon, Chine) .Il se produit régulièrement en soliste avec l’orchestre à cordes de la Garde Républicaine (Vivaldi, Quantz, Telemann, Fauré, Claude Pascal). Il se produit chaque année dans le cadre du festival « Artenetra » (Quatuor Enesco, Anne Queffélec , Romain Garillou, Emmanuel Rossfelder, Frédéric Lagarde, David Walter) crée en 2008 par F Gregorutti , dans diverses formations de chambre. En 2010 il enregistre « Pierre et le Loup » avec les musiciens du festival et Marie Christine Barrault, récitante et retrouve l’artiste en 2012 dans le cadre du Galla de l’Espoir au Théâtre du Chatelet dans un Pierre et le loup époustouflant ! En 2011 il interprète le concerto en ré majeur de Mozart avec l’Orchestre National d’Ukraine. La musique contemporaine fait aussi partie de son répertoire : en 2012 il interprète « Further », pièce pour flûte seule d’Eric Tanguy en présence du compositeur , « Techno parade » de Guillaume Connesson (flûte, clarinette et piano), « Toward the sea » de Toru Takemitsu (flûte alto et guitare) avec Anne Perrot, son épouse guitariste. En 2014 il interprètera l’intégrale des sonates de Bach avec son partenaire claveciniste Pascal Dubreuil. Dans le cadre de la saison de musique de chambre « les Inouis » de Vincennes , nous avons pu l’entendre dans l’intégrale de la musique de chambre avec flûte de Roussel, mais aussi dans la sonate et le sextuor de Poulenc, les Trios de Martinu et Farrenc pour Flûte, Violoncelle et piano…C’est avec cette formation qu’il se produira en 2014 au festival St Savinien de Melle avec Frédéric Lagarde et Fabrice Bihan. Son éclectisme et son goût pour l’improvisation le conduiront à intégrer les ensembles Alborada  ( Ludovic Montet et Jean-luc Fillon) et Silsila ( Clément Duthoit ). Jean noel Bonmort est également professeur de flûte, et chargé de la direction des ensembles à vent  au conservatoire de Vincennes.